GhiottoNews

Menu de Noël : surprenez avec le CondiGhiotto !

Automne et hiver : saison des cèpes ! Découvrez comment préparer un menu de Noël traditionnel parfait, en mettant sur la table des plats savoureux et le goût incomparable de notre CondiGhiotto.

Le menu de Noël en Piémont est placé sous le signe de l'abondance et des saveurs traditionnelles. Des plats riches, consistants et pleins de goût, où brille la passion pour l'enogastronomie d'excellence. Voici toutes les plats qui ne devraient pas manquer, y compris un premier plat irrésistible enrichi par notre exclusif CondiGhiotto.

Le menu classique de Noël piémontais

Apéritifs

On commence par les apéritifs. Incontournable, la langue de veau avec la sauce verte, une sauce obtenue en mélangeant habilement persil, ail, anchois et huile. Les anchois reviennent en vedette dans un autre classique apéritif : les poivrons en bagna cauda. Si vous aimez les anchois, essayez les nôtres : préparés avec une recette familiale exclusive!

La viande crue à l'albese, assaisonnée avec juste un filet d'huile d'olive extra vierge et des copeaux de parmesan, apporte à la table l'une des saveurs typiques du Piémont. Pour la rendre encore plus spéciale, elle est servie avec des porcini charnus sous huile. Si vous ne l'avez jamais essayée, essayez d'ajouter l'une de nos spécialités les plus appréciées et vous en tomberez amoureux : choisissez les Porcini entiers sous huile, un classique signé Ghiotto Galfré, uniques grâce à une pincée de vinaigre. Si vous préférez un ajout plus léger, essayez les Porcini coupés Goût Délicat: seulement le goût des meilleurs champignons, parfaits pour embellir vos plats.

Plats principaux

Mot d'ordre: pâtes fraîches. Qu'il s'agisse d'agnolotti ou de tajarin, un plat chaud assaisonné avec une sauce aux champignons porcini est vraiment indispensable à Noël. Si vous voulez essayer l'authentique saveur de la tradition piémontaise, essayez notre CondiGhiotto : une sauce à base de pulpe de tomate et de champignons porcini. Le parfum intense de cette sauce vous emmènera dans un voyage à travers les saveurs du Piémont, vous offrant une expérience gustative vraiment irrésistible.

Quel est le secret du CondiGhiotto? Les Porcini. Sélectionnés avec soin, grossièrement coupés pour avoir des morceaux plus gros et plus savoureux. La tomate cuite à la perfection, aromatisée avec un hachis d'oignon et d'huile: c'est exactement comme la sauce aux champignons porcini que vous prépareriez à la maison, avec l'avantage d'être déjà prête. Et voulez-vous savoir un petit secret ? Le CondiGhiotto est également bon pour assaisonner des croûtons de pain ou des tartes salées: laissez-vous inspirer par cette sauce délicieuse et créez votre prochain chef-d'œuvre en cuisine!

Plats secondaires

Avec ces plats, voici venir l'une des excellences du Piémont: viande d'élevages locaux, soignée avec scrupule selon des traditions séculaires. La variété de l'offre est très vaste: le somptueux Brasato al Barolo, le Bollito misto, la Salsiccia di Bra, ou encore le Cappone farci aux châtaignes, ou l'incomparable Fritto misto à la Piémontaise. Pour accompagner ces plats, des accompagnements qui exaltent le goût plein des légumes. Carottes, épinards, pommes de terre: la variété est large, et les cuissons le sont tout autant.

Avec les viandes blanches, notre Giardiniera Piémontaise, juste tiédie, est exquise en accompagnement. À côté de plats plus savoureux, les Champignons Sautés Ghiotto Galfrè sont un vrai délice, savoureux et appétissants dès la première bouchée.

Desserts

Arriver au dessert est une entreprise ! Mais pour les plus courageux, l'offre sera très gourmande. On commence par le classique Bunet, un dessert à la cuillère aux origines très anciennes (déjà mentionné dans un document du XIIIe siècle). Il doit son nom au bonèt ëd cusin-a, le bonnet de cuisinier: nom par lequel était connu le moule en cuivre utilisé pour le cuire, strictement au bain-marie.

Si le Bunet ne suffit pas, voici la Panna cotta: généralement servie avec un sirop de caramel. La légende veut que ce dessert soit né dans les Langhe au début du XXe siècle, grâce à la créativité d'une dame hongroise récemment installée en Piémont. Ceux qui préfèrent les biscuits secs pourront savourer les traditionnels Paste di meliga (la meliga ou melia est un terme piémontais qui désigne le maïs fioretto, dont la farine est utilisée pour la préparation de ces douceurs), les canestrelli ou les biscuits canavesani au cacao.

Impossible de ne pas mentionner un classique turinois: le gâteau Gianduja. À base de chocolat noir et de noisettes (strictement des Langhe!), il est si moelleux qu'il fond littéralement en bouche.