GhiottoNews

Ghiotto Noël en fête : mode d'emploi

Le menu de Noël est toujours difficile à décider : tradition ou nouveauté ? Local ou global ? Décorations oui ou non ? Pas de panique : pour un Noël délicieux et réussi à table, voici le mode d'emploi signé par Ghiotto Galfrè !

Noël approche : c'est le moment des cadeaux, des petites réunions de famille et des menus de fête à préparer à l'avance. Comme chaque année, le choix des plats à présenter est toujours difficile. Vous voulez réintroduire les classiques traditionnels, expérimenter ou choisir quelque chose entre les deux ? Et qu'en est-il des décorations sur la table ? Et quels vins doivent être servis avec quels plats ? Ne vous inquiétez pas : cette année, avec nos conseils, Noël sera délicieux et réussi. Êtes-vous prêt à prendre des notes ?

Instructions pour un Noël festif : 5 choses à faire pour une table réussie

1 - Ce qu'il faut mettre (et ce qu'il ne faut pas mettre) sur la table

Lorsque les invités arrivent à la maison pour le dîner de la veille de Noël ou le déjeuner de Noël, comment allez-vous les accueillir ? Il existe plusieurs écoles de pensée, dont l'utilisation de décorations et d'éléments sur la table qui contribuent à créer un esprit de fête plus prononcé. Notre conseil ? C'est ici !

Bougies : oui avant le déjeuner, non pendant le déjeuner. Les bougies sont superbes et mettent de l'ambiance, mais si la table n'est pas immense, elles peuvent gêner les assiettes, les verres, les bouteilles et les plats de service. Alors oui aux bougies avant le déjeuner, mais lorsque vous vous asseyez à table, il est préférable de les enlever pour faire de la place à la nourriture.

Branches, brindilles, pommes de pin, statuettes : les éléments décoratifs sur la table peuvent contribuer à l'ambiance... à condition que les feuilles et les brindilles ne finissent pas sur les lasagnes ou dans la Giardiniera ! Encore une fois, oui à quelques éléments décoratifs, mais ils doivent être minimes. Pas de statues de rennes grandeur nature comme centre de table, par exemple !

Couleurs : la couleur que vous voulez, c'est parfait pour la table de Noël. L'important est d'avoir une harmonie. Pas de serviettes bleues, d'assiettes vertes, de nappe jaune et de sous-verres en liège, par exemple ! Harmonie : choisissez quelques couleurs et des éléments coordonnés. La table sera également un plaisir à regarder.

2 - Résister à la tentation d'un menu trop riche

C'est dur : choisir quelques entrées est beaucoup plus difficile que de proposer beaucoup d'entrées ! Ne proposez pas trop de hors-d'œuvre : choisissez-en deux ou trois au maximum. Un conseil ? Offrez un trio de champignons. Choisissez des champignons à l'huile et présentez-les dans des variations colorées et invitantes. Les cèpes entiers à l'huile Ghiotto Galfrè sont parfaits : ils sont aussi beaux, savoureux et accueillants. Un mélange de champignons de Paris peut constituer l'ingrédient principal d'une salade de légumes, avec l'ajout de copeaux de fromage affiné. Les cèpes coupés dans l'huile deviennent un véritable chef-d'œuvre, servi sur des croûtons de pain noir grillé, des piadina ou des pinse.

3 - Supprimer les pauses ?

Vous avez préparé un menu de chef. Des plats vraiment incroyables, impeccablement cuisinés... et vous êtes fiers à juste titre. Ne soyez pas anxieux : supprimer les pauses entre les cours peut être contre-productif. Consacrez le temps nécessaire à chacun de vos plats pour que tout le monde puisse en profiter pleinement.

4 - Le vin parfait pour chaque plat

Servir un bon vin pour accompagner les plats de votre menu est la clé de la réussite de Noël. Voici quelques règles pour servir les vins de manière impeccable.

Première règle : commencez par des vins légers et passez progressivement à des vins plus difficiles. En règle générale, vous pouvez déboucher un blanc léger pour l'apéritif et les entrées, un vin plus corsé pour les plats principaux et le vin le plus alcoolisé pour les plats de résistance.

Choisissez un vin doux pour les desserts : si l'on veut rester en terre piémontaise, un Moscato d'Asti est idéal pour accompagner le dessert.

Dernier conseil : versez les rouges structurés dans une carafe au moins quinze minutes avant de les servir.

5 - Ajoutez une touche de créativité

Nous avons parlé des décorations : la bonne approche est basée sur l'équilibre. Cela ne signifie pas que vous devez renoncer à votre créativité. Faites des cartons de table simples avec du carton de couleur et des bouchons de liège, par exemple. Il suffit de couper les bouchons dans le sens de la longueur et de faire une incision au milieu de chacun d'entre eux. Nous utiliserons cette petite ouverture pour contenir la carte sur laquelle nous avons écrit le nom de notre invité. De cette façon, vous aurez un élément décoratif sur la table... et vous n'aurez pas à vous disputer sur la disposition des sièges !