Notre histoire

En 1901 le fondateur Lorenzo Galfrè est un marchand de cèpes qui, avec sa femme Felicita, décide de conserver cette importante ressource dans des “Burnie” (“pots” en piémontais) à l’huile et de la mettre à la disposition pendant toute l’année. L’activité commence dans un vieux bâtiment dans le centre ville, situé au-dessous de la maison de famille et on commence le travail des cèpes, en remportant tout de suite un vif succès. Les premiers clients sont les magasins de l'élite turinoise et les restaurants qui acueillaient d’habitude la noblesse de l’époque.

Le logo historique de la petite paysanne qui récolte les cèpes, avec le Monviso sur le fond, apparaît. La marque, savamment revisitée, se trouve aujourd’hui encore sur toutes les confections de l’entreprise et elle indique la continuité et la garantie de qualité.

L’activité se renforce à l’aide des 6 enfants de Lorenzo et Felicita et on crée le “livre sacré” de l’entreprise, à l’intérueur duquel sont renfermés tous les secrets et les recettes pour la préparation des hors d’œuvres et la conservation des cèpes. D’ici les premières foires et les expositions des produits.

Dans le second après-guerre les premiers moyens consacrés au transport des produits entrent dans l’entreprise, naturellement décorés par les “logos” de l’époque.

Les femmes préposées occupées dans le nettoyage des cèpes frais. Un rituel ancien dans lequel on exprime tout le soin et l’attention adressée au produit de qualité.

Petit-fils du fondateur Lorenzo, M. Mario Galfrè (à droite), inventeur de l’hors d’œuvre Ghiotto, pendant une foire, avec l’”historique” agent des années ’70, M Rossi.

Depuis 1959 l’usine se dresse sur le terrain de l’ancienne gare de Barge, tout en gardant l’historique haute muraille de l’époque.

Les premiers affichages et publicités de l’hors d’œuvre Ghiotto, thon et cèpes, aujourd’hui encore le produit leader de l’Entreprise, datent de 1966.

En 1995 l’entreprise a été recompensèe en tant que membre fondateur de l’Union Industrielle de Cuneo. Dans la photo, Mario Galfrè et sa femme, Maddalena, le président de Confindustria Cuneo M. Antoniotti et le directeur M. Piasco.

Au début des années 2000 l’usine est entièrement restaurée avec le projet de l’architecte Aimaro Isola.

En 2012 l’entreprise reçoit, par le président de la Chambre de Commerce de Cuneo Ferruccio Dardanello, l’importante reconnaissance de “Entreprise historique d’Italie”; dans la photo, Maurizio et Luisa Galfrè avec le président Dardanello et le maire de Barge Colombatto.

Une grande importance est toujours accordée aux foires sectorielles du marché intérieur, mais l'objectif qui n'est pas secondaire est d'accroître notre présence sur les marchés étrangers où la qualité de nos produits, ainsi que la sérieux et la compétence de l'entreprise, peuvent être appréciés.

Ghiotto Galfré diventa Marchio Storico di Interesse nazionale
En 2022, nous avons reçu une reconnaissance importante : la Contadinella Ghiotto Galfré, le logo historique de notre entreprise, fait désormais partie du Registre des Marques Historiques d'intérêt national. L'expertise artisanale, une façon de travailler qui appartient à notre tradition et à notre pays, est mise en valeur par une initiative visant à préserver le Made in Italy, que nous accueillons avec fierté.

Aujourd’hui nous présentons avec orgueil notre ligne de produits, en remerciant tous les clients qui, depuis beaucoup d’années nous font confiance et que nous nous engageons à servir avec dévouement et disponibilité.